184. LA FIN DE VIE CHEZ L’ADULTE HANDICAPÉ VIEILLISSANT

This is the default page custom subtitle

OBJECTIFS

  •  Réfléchir aux notions d’euthanasie et d’acharnement thérapeutique
  • Ce que dit la loi Léonetti
  • La personne de confiance et les directives anticipées
    Ala fin de vie

    la fin de vie

  • Apprendre à gérer une fin de vie en structure d’accueil d’adultes handicapés vieillissants (EHPAD, FAM, MAS) dans 4 aspects fondamentaux :
  1. Psychologique : prendre en considération colère, agressivité, soulagement, culpabilité, dépression, tristesse, paix et réfléchir à des mots comme écoute et empathie, le toucher, l’accompagnement. Notion de transfert de trépas.
  2. Physique : nursing, douleur, soins palliatifs adaptés, soins de bouche, escarres, matériel spécifique, etc., etc.
  3. Spirituel
  4. Relationnel : Accompagner le résidant et sa famille : accompagnement psychologique,
  • Donner une place aux associations comme JALMAV
  • réfléchir à l’annonce de la mort
  • Savoir travailler avec les services externes d’ HAD (hospitalisation à domicile) et les unités mobiles hospitalières spécialisées dans les sois palliatifs

DUREE    1 Journée

METHODE PEDAGOGIQUE

  • Passage du « permis A »
  • Apports théoriques
  • Echanges à partir des expériences des participants.
  • Photothèque Appropriation lors des intersessions.
  • Passage du « permis B »

INDICATEURS DE REUSSITE

  •  Chaque participant aura la capacité de s’impliquer dans la gestion d’une fin de vie en Ehpad
  • Chaque participant aura la capacité de gérer les aspects techniques permettant d’assurer une fin de vie dans la dignité au sein de sa propre structure
  • Etre capable de maitriser l’aspect relationnel dans la fin de vie  au niveau équipe, résidant, famille.

DIVERS

  • Intervenant : médecin gériatre
  • Public concerné : équipes soignantes, ASH, agent hôtelier, maitresse de maison, cadre infirmier,