010. GERER UNE FIN DE VIE EN EHPAD, DANS TOUS SES ASPECTS

This is the default page custom subtitle

fin de vie

fin de vie

OBJECTIFS

  • Aborder l’approche de la mort et la notion de fin de vie du sujet âgé en  EHPAD
  • Savoir mettre en place une gestion de la fin de vie dans tous ses aspect : physiques, psychologiques,  spirituels, relationnels et sociaux
  • Savoir travailler avec les services spécialisés intervenant en EHPAD : HAD (hospitalisation à domicile) et les unités mobiles hospitalières spécialisées dans les soins palliatifs
  • Maitriser les aspects techniques de la fin de vie
  • A l’approche de la mort,  savoir établir des relations spécifiques  avec la famille et les proches,  mais aussi les autres résidents de l’ EHPAD
  • Le deuil des familles, des soignants et des résidents

PROGRAMME

  • Réfléchir aux notions d’euthanasie et d’acharnement thérapeutique
  • Ce que doit la loi Claeys Léonetti, la loi Kouchner
  • La personne de confiance et les directives anticipées
  • La fin de vie du sujet âgé résident en EHPAD : qui officialise ce terme, quand , comment ?
  • Apprendre à gérer une fin de vie en EHPAD dans 4 aspects fondamentaux :
  1. Psychologique : prendre en considération colère, agressivité, soulagement, culpabilité, dépression, tristesse, paix, etc…Réfléchir à des mots comme écoute et empathie, l’accompagnement. Notion de transfert de trépas.
  2. Physique : nursing, douleur (savoir évaluer la douleur par des échelles simples (échelle EVA, échelle ECPA), soins de confort, soins de bouche, escarres et problèmes cutanées, installation et matériel spécifique, la place des petits gestes techniques, l’oxygénothérapie, l’alimentation et l’hydratation, etc….. Savoir gérer les symptômes de la phase terminale (en particulier respiratoires et neuro psychiques) Savoir réaliser des soins de confort : le toucher, les massages confort, les soins de bouche, l’accompagnement, etc.
  3. Spirituel  selon la religion du résident, connaitre certaines règles et coutumes
  4. Relationnel et sociaux : l’accueil des familles, le passage des soignants et non soignant en chambre, la relation avec le résidant Donner une place aux associations comme JALMAV Réfléchir à l’annonce de la mort
  5. Savoir travailler avec les services externes d’ HAD (hospitalisation à domicile) et les unités mobiles hospitalières spécialisées dans les soins palliatifs

DUREE

  •  2 journées
  • A la demande de la structure, possibilité d’une version  en un jour

METHODE PEDAGOGIQUE

  • Passage du « permis A »  (test pré formation)
  • Apports théoriques et pratiques
  • Etude des loi KOURCHNER LEONETTI CLAEYS-LEONETTI, et des recommandations nationales sur la fin de vie
  • Echanges à partir des expériences des participants.
    Evaluer la douleur

    Evaluer la douleur

  • Fiches connaitre les besoins du sujet âgé en fin de vie
  • Echange à partir des expériences des participants
  • Etude interactive et commentée de cas cliniques
  • Passage du « permis B » (test post formation)

INDICATEURS DE RÉUSSITE

  • Chaque participant aura la capacité de mettre en route un programme précis de ce qu’il est nécessaire de mettre en route pour assurer une fin de vie dans la dignité au sein de sa propre EHPAD
  • Maitriser l’aspect relationnel dans la fin de vie en EHPAD, au niveau équipe, résidant, famille.
  • Maitriser des outils simples d’évaluation de la douleur en fin de vie ( échelle EVA, échelle ECPA)

PUBLIC CONCERNÉ

  • Equipes soignantes, ASH EHPAD, animatrice, brancardier, maitresse de maison, cadre infirmier

FORMATEUR

Add comment